La journée de la femme ...Oui mais ...

Publié le

C'était la journée de la Femme en ce 8 Mars 2009  

Oui mais, laquelle ? 

Celle qui aime son enfant plus que tout, l'élève, le protège, le chérie avec patience et dévotion ?

ou

Celle qui salit son état de mère et fait subir a ses enfants …peines, détresse, tortures et humiliations ?


 Celle qui se comporte comme une vraie Maman, douce, tendre, attentive et compréhensive dans un environnement ou il fait bon vivre
ou
Celle qui use de son pouvoir d’adulte, autoritaire, et faussaire dans un monde de brutes?

Celle qui est soumise et pute ?

Ou

Celle qui est digne d’être une femme qui a un but ?


Celle qui pleure sans cesse son passé

Ou

Celle qui rit en avançant avec l’humanité.


La sainte ou la dévergondée ?

La sereine ou la déprimée ?

La vilaine ou la beauté ?

La teinte de porcelaine ou la couleur basanée ?

La grosse aux bas de laine ou la fine aux jambes résillées ?


Celle qui demeure châtelaine ou Celle qui squatte les bas quartiers ?

Celle qui se couvre de pierres précieuses ou Celle de voile pieuse ?

 
Quelle femme ?

Celle qui a perpétué son devoir de mère et d’épouse en fondant un foyer et évoluant sereinement dans la paix ?

ou

Celle qui a exigé une soit-disant liberté en prenant le travail des hommes et malmenant sa vie, faite de stress, d’antidépresseurs et de regrets.

Celle qui se bat pour sauvegarder les valeurs du passé, la vie à la campagne, sans y être totalement paysanne, au moins y prétendre la santé, les joies de la nature ,l’air pur et un petit jardinet ?

Ou

Celle qui perd son énergie a courir les magasins, les princes argentés et les beaux musclés, qui Gymn a toute heure et renvoie son quatre heure .. désabusée et enfumée?

Celle qui a l'arthrose de la ménagère  ou Celle qui erre dans la poussiére ?
Celle qui vieillit avant l'heure ou Celle qui rajeunit botoxée ...en quelques heures ?
Celle qui écrit dans l'espoir d'être comprise ou Celle qui lit sans espoir de matières grises ?

IL faudrait des pages et des pages pour toutes les énumérer .Je vais m'y atteler.

A Celles qui vont passer .. Ne pas prendre ombrage de ces mots emportés
Ils sont signe de désherbage d'un esprit embrouillé cause de cette société pas sage et quelque peu révoltée.


C'était la Journée de la Femme en ce 8 Mars 2009

Publié dans Journal intime

Commenter cet article

marie thé 09/04/2009 10:47

coucou wira   on dirait que ça fonctionne   refais moi un mil sur la poste  pour  me dire  ce qui ne va pas ..gros bisouss  et  tendresse pour toi