Virus Terreur sur la Vie

Publié le par Wira

 
Message d'un Doc'  Prévoyant ...mais aussi  ....paniquant !
 
 
Grippe aviaire, masques, vaccins, que faire pour se protéger ?
Comment se préparer dès maintenant à la pandémie mondiale annoncée.
Tout d’abord, il faut préciser qu’il n’y a aucun risque actuellement en dehors des éleveurs de volailles et des personnes en contact étroit avec des oiseaux, et ce uniquement dans les pays contaminés, ce qui n’est pas le cas de la France. Le risque "général" viendra le jour où un virus recombinant (mutant) issu d’un mélange entre le virus humain et aviaire verra le jour.

Mais le problème qui justifie cet article est de savoir quelles précautions préalables prendre dès maintenant, pour ne pas être pris au dépourvu lors de l’annonce de l’épidémie de grippe avaire/humaine recombinante. Tout ce qui est proposé ci-dessous sera sans doute transitoirement introuvable. A l’heure où j’écris ces lignes, le Tamiflu est en rupture de stock en pharmacie et les masques sont difficiles à trouver.

En pratique, il faudra être capable de se protéger de l’infection pendant les longs mois nécessaires à la fabrication du vaccin. Or le virus se transmet par le contact direct (les mains notamments) et par l’air.

La meilleure protection est physique : port de gants et d’un masque adapté.

-  Les gants devront être portés toute la journée à l’extérieur du domicile et quittés le soir. Le virus ne survivant pas plus de quelques heures à l’air libre, il pourront être réutilisé le lendemain (ou de préférence le surlendemain). Après avoir enlevé les gants, il sera nécessaire de se laver les mains (l’eau savonneuse suffit très probablement) pour les quelques virus présents sur les gants que l’on aurait pu toucher en les enlevant. Des études [1] essentiellement réalisées pour le virus du rhume, montrent que les mains sont le vecteur principal de la transmission virale. Tous les membres d’un même foyer doivent appliquer les mêmes précautions. Y compris bien sûr les enfants qui de toute façon n’iront pas à l’école.

Encore une fois, le virus ne survit pas plus de quelques heures à l’air libre. Il peut survivre un peu plus longtemps sur une poignée de porte ou une autre surface lisse. [2]. Des gants en cuir, même fins, peuvent donc être utilisés et réutilisés. Sinon, vous pouvez stocker des gants jetables.

Il est préférable de stocker 300 paires par personne, ce qui n’est pas très onéreux puisque la boite de 100 suivant la qualité choisie coûte moins de 10 euros. Il n’y a pas de modèle supérieur à un autre. Le latex peut donner des allergies mais c’est rare. La poudre facilite l’enfilage des gants.
-  Les masques constituent l’autre protection importante. Ils sont idéalement pourvus d’une valve qui les rend plus efficaces et plus confortables. La norme officielle est FFP2 ce qui ne veut pas dire qu’une qualité inférieure n’est pas efficace.

Les masques peuvent également être réutilisés (surtout ceux à valve) sans problème. Prévoir 60 masques par personne (comme pour les gants, ce chiffre table sur une durée de protection avant vaccin de 6 mois). Les masques à soupape sont malheureusement assez onéreux. Et la demande est très forte actuellement car les états riches en stockent des quantités énormes. Difficile d’avoir des rabais chez les fabricants, voire parfois même d’en obtenir.

Une attitude de prévention maximale peut consister dès maintenant à stocker dans sa cave ou son grenier des produits de première nécessité peu périssables : riz, pâtes, boites de conserves de légumes, sel, farine, huile.

Prévoir aussi une réserve d’eau de javel (très efficace) pour les nettoyages de produits douteux.

C’est pour quand ?
Personne ne peut répondre avec certitude. Mais l’arrivée de cette épidémie en Europe cet hiver est très improbable : il faut d’abord que l’épidémie de grippe banale sévisse, que des grippés banals attrapent en plus la grippe aviaire, et que les virus échangent leur matériel génétique. Toutes les précautions et provisions citées ci-dessus peuvent très probablement attendre l’année prochaine.

 Pourra-t-on aérer ?
Le risque d’une contamination par un courant d’air provenant du voisin malade paraît illusoire. Des études solides ont montré que les virus se transmettent par les mains et peu par les airs, sauf dans une atmosphère très confinée (transports en commun, bureaux) et sans doute pour le malade qui vous éternue en pleine figure (intérêt du masque).

 La protection par le gant et le masque est-elle solide ?
Oui, en portant correctement les gants et le masque, le risque de contamination peut être considéré comme nul. Pour se protéger de l’éternuement ou de la toux en pleine figure, des lunettes protectrices peuvent être ajoutées.

-  Comment faire pour les aliments frais ?
Il suffit de les laver en mettant une cuillère à soupe d’eau de javel dans l’évier rempli d’eau et de les laisser à l’air libre (pas au frigo). En effet, le froid facilite la survie du virus.

 Faut-il se vacciner actuellement contre la grippe ?
Il y a trois types de vaccins actuels et à venir :

  • Le vaccin grippal annuel actuel (TAMIFLU) protection hypothètique, nulle ou faible contre le futur virus aviaire/humain mutant. Il protège contre la grippe humaine actuelle. (et encore ...)
  • Le futur vaccin contre la grippe aviaire actuelle qui touche les oiseaux : protection hypothétique, potentiellement importante (mais sans certitude) contre le futur virus aviaire/humain mutant. Ce vaccin est en cours de fabrication.
  • Le futur vaccin contre la grippe aviaire/humaine qui ne pourra être fabriqué qu’après le début de l’épidémie. La protection apportée sera forte, mais il faudra l’attendre de nombreux mois avec des gants et des masques.

 


 

Publié dans Journal intime

Commenter cet article